Notre mission

Comité consultatif

Message d'intérêt public

Rapporter un abus psychiatrique

Mise en garde locale et Internationale

Tuerie, suicide et violence insensés

L’hyperactivité et le déficit d’attention

« TDAH » Parent sous pression, enfants drogués

Diagnostics et traitements non scientifiques

Psychose, dépression, faux diagnostics

Santé mentale, ou maladies inventées

Créer un lien vers nous

 
 
Sondage >
 
QUESTIONNAIRE D’ABUS CONCERNANT LE DIAGNOSTIC ET LES TRAITEMENTS DU THADA
(trouble d’hyperactivité avec ou sans déficit d’attention)
 
     
Veuillez remplir le formulaire de cas d’abus ci-après. Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter au : 514 -527-0874
 
     
NOM ET PRÉNOM (PARENT) :   
NOM ET PRÉNOM (ENFANT) :   
ÂGE DE L’ENFANT :   
ADRESSE :   
VILLE :   
PROVINCE :   
CODE POSTAL :   
TÉLÉPHONE RÉSIDENCE :   
TÉLÉPHONE AU TRAVAIL :   
COURRIEL :   
     
   
1) Entrez le nom de l’école ou l’abus s’est produit ainsi que la date approximative. Si l’abus s’est produit à plus d’un endroit, inscrivez-le

École/date : 
École/date : 
 
 
     
2) Est-ce que votre enfant a été diagnostiqué comme souffrant du THADA ou tout autre trouble psychologique? Si oui, expliquez comment le diagnostic a été fait et par qui (donné tous les noms et détails).

 
 
     
3) Comment a été établi le diagnostic et par qui. Ex : enseignant, directeur, psycho éducateur psychologue etc.? (donner tous les noms et tous les détails)

 
 
     
4) Est-ce que votre enfant a été soumis à des tests psychologiques ou d’évaluation (donner tous les détails) et qui en a fait la demande?

 
 
     
5) Est-ce que votre enfant a été soumis à des tests neurologiques ou à des examens médicaux (donner tous les détails) et qui en a fait la demande?

 
 
     
6) Vous a-t-on fait part ou avez-vous reçu par écrit les résultats d’examens ou de tests?

 
 
     
7) A-t-on essayé de vous convaincre que votre enfant souffrait d’hyperactivité ou du déficit de l’attention? Si oui, donnez les détails ainsi que tous les noms des personnes impliquées.

 
 
     
8) A-t-on essayé de vous convaincre que votre enfant devrait consommer des drogues ou médicaments (comme Ritalin ou autre)? Si oui, donnez les détails ainsi que tous les noms des personnes impliquées.

 
 
     
9) Avez-vous subi des pressions de la part de l’école ou d’ailleurs pour mettre votre enfant sur des médicaments psychiatriques? (Inclure tous les noms)

 
 
     
10) Vous a-t-on menacé d’exclure votre enfant de l’école s’il ne consommait pas des drogues psychiatriques ou s’il ne subissait des tests? (Nom de la personne ainsi que tous les détails).

 
 
     
11) Quels médicament ou drogue a-t-on, prescrit à votre enfant? Qui l’a prescrit (nom du professionnel, ainsi que l’institution à laquelle il travaille)?

 
 
     
Le médecin vous a-t-il mis au courant des effets secondaire du médicament ou drogues prescrites? si oui, de quels effets s’agit-il?

 
 
     
Tenant compte de la liste des effets à court terme du Ritalin dans la brochure faits et méfaits de Santé et Bien-être social Canada, soit : Vigilance et énergie accrue, sentiment de bien-être, rythme cardiaque et respiratoire rapide, hausse de la tension, sudation excessive, dilatation des pupilles, sécheresse de la bouche. Il est possible que la personne devienne volubile, agitée, excitée ou qu’elle se sente puissante, supérieure, agressive, hostile, qu’elle se conduise d’une façon bizarre ou répétitive. L’absorption de très fortes doses provoque des rougeurs, une pâleur, un rythme cardiaque très rapide ou irrégulier, des tremblements, une grave paranoïa, des hallucinations effrayantes. Ces substances peuvent entraîner la mort par rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau par insuffisance cardiaque ou par une fièvre très élevée. La violence, accidentelle ou autre, est la principale cause de décès liée à la consommation d’amphétamines. Pensez-vous avoir été informé de tous les effets secondaires du médicament ou drogue prescrits?

 
 
     
12) Depuis combien de temps votre enfant consomme-t-il des drogues psychiatriques comme le Ritalin ou Concerta?

 
 
     
13) Avez-vous observé : certains changements dans le comportement, ou un problème physique chez votre enfant dû aux drogues psychiatriques?

 
 
     
14) Est-ce que le fait d’avoir diagnostiqué l’enfant d’hyperactif ou souffrant du trouble de l’attention ainsi que la consommation de médicaments ou drogues a réglé le problème d’éducation de votre enfant?

 
 
     
15) Vous a-t-on proposé une solution de rechange, autre que drogue psychiatrique, pour tenter de résoudre le problème d’apprentissage de votre enfant? Si oui, laquelle?

 
 
     
16) Veuillez résumer la nature de l’abus et ce qui selon vous devrait être fait pour y remédier?

 
 
     
Par la présente j’autorise la Commission des citoyens pour les droits de l’homme et son représentant à utiliser toutes les informations contenues dans ce formulaire pour porter une plainte aux autorités compétentes.