Communiqué

Vidéos

Articles

Message d'intérêt public

Interview

 
 
Média>  

 

   
Marche contre la surprescription de Ritalin au Québec

Ce samedi 29 septembre 2012 aura lieu une marche, à travers le Quartier Latin et le Vieux-Montréal jusqu’au Palais des congrès de Montréal, pour protester contre la tenue du 62e congrès annuel de l'Association des psychiatres du Canada et du 32e congrès annuel de l'Académie canadienne de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent. La manifestation est organisée par la Commission des citoyens pour les droits de l’homme, un groupe international établi par l’Église de Scientologie en 1969 afin de protéger les droits de l’homme dans le domaine de la santé mentale. Nous protestons…
DÉTAILS     (English version)
 
   
À sa première journée d'ouverture, plus de 800 personnes visitent l’exposition

« La psychiatrie : la vérité sur ses abus »

Des milliers de personnes ont reçu une invitation qui avait pour titre « Comment en somme nous arrivés à droguer des enfants tout à fait normaux ». Des parents intéressés, parfois accompagnés de leurs enfants, se sont présentés en grand nombre, ayant en tête plusieurs questions souvent laissées sans réponse concernant la validité des diagnostics et des traitements administrés à de jeunes enfants d’âge scolaire. Nous avons reçu la visite entre autres, d’avocats, de chiropraticiens de psychologues et de pédagogues du milieu de l’éducation ayant à cœur le sort et l’avenir de nos enfants.
DÉTAILS
 
   
L’exposition : « La psychiatrie : la vérité sur ses abus »

Des psychotropes qui font perdre la tête

À l’heure où les tueries dans les écoles, impliquant des meurtriers ayant consommé des antidépresseurs ou autres psychotropes, sont de plus en plus fréquentes, il est grand temps de s’interroger sur les effets dangereux des médicaments psychiatriques. Au cours des dernières années, la Food and Drug Administration des États-Unis et Santé Canada ont publié plusieurs mises en garde relatives aux risques de violence induits par certains antidépresseurs et stimulants prescrits de plus en plus couramment aux adultes et aux jeunes.
DÉTAILS    (English version)
 
   
Tuerie en Finlande

Les tueries dans les écoles mettant en cause des antidépresseurs s'étendent à l'Europe. Le tueur finlandais du lycée Jokela rejoint la liste des enfants auteurs de tueries sous l’influence de médicaments, liste incluant Eric Harris, Kip Kinkel et Jeff Weise
DÉTAILS
 
   
Est-ce que le psychologue Tzokovitch était sous l’influence d’antidépresseurs

Face à une vague de tuerie inexplicable, la Commission des citoyens pour les droits de l’homme (CCDH) demande que l’enquête relative au psychologue Tzokovitch, qui a tué sa femme et ses deux filles, puisse déterminer si oui ou non Tzokovitch était sous l’influence de psychotropes lorsqu’il a commis les meurtres. La police a d’ailleurs déclaré avoir trouvé des antidépresseurs au domicile du psychologue.
DÉTAILS
 
   
Pourquoi la consommation de Ritalin a-t-elle doublé depuis 5ans? Eh bien, on insiste auprès des parents pour que les enfants en consomment!

« Pas d’école pour votre enfant s’il ne prend pas son médicament » , voilà ce que certains parents se sont fait dire une fois que leur enfant a été diagnostiqué comme souffrant de la « maladie » du trouble de déficit de l’attention ou bien d’hyperactivité. Comment peut-on en être rendu à forcer un enfant à prendre des drogues psychiatriques dangereuses sous peine de ne plus l’éduquer?...
DÉTAILS
 
   
L'influence des antidépresseurs: combien d'autres morts
faudra-t-il ?


Frappée par l'analogie entre la fusillade de Dawson et les sanglantes fusillades froidement commises antérieurement par des personnes traitées avec des antidépresseurs, la Commission des citoyens pour les droits de l'homme (CCDH) demande de nouveau que soit rendue publique l’analyse toxicologique effectuée sur Kimveer Gill.
DÉTAILS
 
   
Aux États-Unis Cho Seung Hui serait probablement le 9e, tueur d’étudiants, sous l’influence de drogues psychiatriques
(texte en anglais)

In the wake of yesterday's shooting rampage at Virginia Tech by gunman Cho Seung-Hui, state legislators, civic and human rights activists are asking why Congress has failed to investigate the link between psychiatric drugs and school violence, given the high rate of psychiatric drug use by the shooters. According to breaking news from investigators at Virginia Tech, Cho may have taken depression drugs— documented by the Food and Drug Administration to cause suicidal behavior, mania, psychosis, hallucinations, hostility and “homicidal ideation.”
DÉTAILS